h1

Deux de pique

21 janvier 2007

Il fait trop froid pour s’indigner. La preuve, aucun groupe de défense des pauvres, des opprimés et des poqués n’a rugi en réaction aux nouvelles annonces du gouvernement du Québec pour prévenir le jeu pathologique.

Vous savez, les annonces sobrement narrées où on nous raconte des tites histoires avec des cartes? On y assimile, jusqu’à ce qu’ils aillent chercher des ressources pour « redevenir eux-mêmes », les joueurs pathologiques à des deux de pique. Et en anglais, à des as de pique. (Pensez-y. Dans une optique où il faut que la métaphore marche aussi en anglais, c’est assez clair ce que l’as de pique représente!)

Question de regonfler leur estime d’eux-mêmes et d’ainsi prévenir les comportement autodestructeurs, probablement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :