h1

Merci aux bons graphistes

29 janvier 2007

Pour leur courageux refus des objets laids. Ils apaisent nos souffrances déjà très vives du fait des édifices laids, du temps laid et des gens laids.

L’exposition des Prix Grafika, que j’ai vue en fin de semaine, met un peu de baume au coeur de l’esthète. Quoiqu’un peu déçue par les affiches, je me suis regaillardie devant des logos, des sacs, des livrets d’opéra, des bouteilles, des cartes d’affaires, etc. qui nous soustraient avec bienveillance au gris, au banal, au honteusement industriel.

Parmi les gagnants et les finalistes depuis 1998, j’ai bien aimé le travail de Lyne Lefebvre (entres autres pour Amnistie), Toxa (leurs couvertures d’Urbania, notamment) et Benoît Falardeau. C’est sa projection multi, étrange et belle, images un peu glauques sur trame sonore féérique, crânes virevolants avec grâce et bottes de cowboy dégoulinantes, que j’ai préférée. Vous êtes priés de ne pas me psychanalyser.

Ah oui! Partageant avec Homer Simpson la conviction que c’est très drôle, des personnes qui ressemblent à leur chien, j’ai aussi bien aimé un rapport annuel de BBDO où on en voyait trois. (Oui, oui, le design était ben beau aussi). Elles sont ici avec trois autres en prime.

Amant Mélancolique, à qui j’ai fait part de mes impressions, m’a dit que moi aussi j’étais un bel objet, quoiqu’au design minimaliste. Très drôle.

Au Centre de design de l’UQAM, jusqu’au 18 février. Gratos.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :