h1

Phoque la discorde!

2 février 2007

Toutes ces calembredaines sur les accommodements raisonnables et l’épiderme parfois sensible du para-514 ne devraient surtout pas nous faire oublier que « les régions » sont également de vastes étendues de beauté et de magie.

La preuve, vous prenez une marche, comme ça, un beau matin, dans une rue riveraine de mon village natal de 2 442 âmes (toutes belles, sauf celle de Voisin Grognon).  Et vous tombez sur un phoque qui explore les environs avec toute la fougue de sa jeunesse. Brave. Bourré d’éperlans.

jeune-aventurier.JPG

Évidemment, devant tant de poésie, les habitants se sont dépêchés de sortir leurs battes de baseball. (Mais nooooooooon…)

Publicités

2 commentaires

  1. Et où sont Brigitte Bardot et acolytes? Car il ne faut pas oublier que dans ces petits villages, l’habitant peut être con et vouloir s’en faire un trophée. Je blague. J’aurais voulu voir ça.


  2. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai la ferme conviction que tu blagues effectivement… 🙂

    Commentaire judicieux. Il l’a échappé belle. En effet, quoi de plus classe et confortable pour écouter le Super Bowl qu’un repose-pieds constitué d’un phoque empaillé.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :