h1

Crise identitaire

5 mai 2007

Je suis née en 1977. Mon appartenance à une génération ou à une autre est controversée. Tout le monde me veut. Selon des démographes comme Strauss et Howe, j’appartiens à la génération X. La professeure d’Études critiques des médias Naomi Rockler-Gladen me classe pour sa part, en tant que fille de boomers, dans la génération Y, à l’instar de la revue American Demographics.

Tout cela est bien fâcheux. Ne sachant pas si je dois être une précaire désenchantée ou une jouisseuse égocentrique, je suis obligée d’être les deux.

Publicités

3 commentaires

  1. Faudra bientôt trouver d’autres lettres. Le Z arrive à grands pas.


  2. La Z, la « Nouvelle génération silencieuse » est déjà arrivée.

    Après ça, j’imagine qu’ils vont avoir recours aux lettres grecques. Ils ont toujours recours aux lettres grecques. D’ailleurs ils ont commencé: ils appellent aussi la Z la « génération alpha ». Tu vois comme ils avaient hâte? Sacrés démographes.

    Anyway il ne faut pas trop s’en faire avec des étiquettes destinées surtout à nous vendre des toasters le plus efficacement possible.


  3. […] de mes sentiments. Si oui, c’est avec les pincettes de la dérision, typiques ma génération. (Laquelle, je l’ignore encore.) Ce blogue est pour moi un laboratoire d’écriture beaucoup plus qu’un […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :