h1

L’été c’est fait pour jouer

2 juin 2007

C’est fini pour moi le 9 à 5 glauque, le 35 heures gris, cet horaire rigide et tristounet! Yéééééééééééé!

Tout l’été, tout l’été, j’aurai congé les vendredis. Tout l’été, tout l’été, je travaillerai de chez moi les mercredis (Avez-vous dit « lunch de quatre heures »?).

C’est sûr que pour occuper judicieusement les heures soustraites au Kapital, je pourrais me lancer dans la confection fébrile de toudoulistes et les cocher frénétiquement pour dompter ma fièvre du ménage, du shopping, de la réno, de la technologie et de l’écriture.

C’est sûr.

Pourtant, j’ai l’impression que ça va finir comme aujourd’hui: improductivité assumée, soleil (y en a eu un peu!), rires, brosse, bouffe et joie.

(Les intéressés, voisins ou non, amis aux allées et venues discrétionnaires et autres foutus bloglandeurs, savent comment me joindre.)

Publicités

2 commentaires

  1. Ah ouish! L’horaire d’été! Tu veux que ton temps off soit rentabilisé au possible, rempli, plein de projets et débordant de satisfaction, mais bon, soyons honnêtes: qui a dit que la vie devait être un trophée? Pff, come on.

    En tout cas, moi, j’enligne avec sérieux la terrasse du bar Auprès de ma blonde et son pichet de sangria…


  2. Tu as bien raison. Se dissiper en productivité futile est probablement d’ailleurs, paradoxalement, une façon d’être immobile, de ne pas faire ce qui compte. Quand j’étais étudiante, je me partais un gros ménage au lieu d’étudier.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :