h1

Ah, c’est LUI, ça, l’écoeurant.

12 juin 2007

Il l’avoue en toutes lettres, après son nom, tout en bas de ce communiqué. Qu’on l’arrête.

Publicités

17 commentaires

  1. Hahahaha. Responsable de la violence conjugale ! Quel homme !


  2. Il y a de ces titres… Ouf!


  3. hihi… le salaud!

    Fait tellement chaud à Ottatawoh! que je me suis assis à l’ombre… du doute.


  4. C’est probablement le seul bout compréhensible de son texte. Le dernier paragraphe devrait être encadré dans sa (future) cellule.


  5. Belle observation!!! Faudrait le trouver avec son complice, le responsable de la violence envers les enfants.

    Le monde serait sauvé 😉


  6. Haaaa ! Excellente


  7. tout ce que j’espère pour le gouvernement c’est qu’il ne fasse jamais subir à sa conjointe de la violence conjugale, imagine l’histoire dans les journaux le Responsable de la violence conjugale au gouvernement du Québec est responsable d’acte de violence conjugale sur sa conjointe


  8. Drôle de trouvaille!

    Maintenant, je me demande combien d’appels anonymes il a eu, pour lui tirer la pipe!


  9. héhé…. j’adore!


  10. le conseil du statut de la femme a produit un document réfutant les « analyses » de Laroche et expliquant les défauts de la recherche sur laquelle il base ses prémisses. L’institut national de la santé publique sur son site met en garde les médias et la population et met en doute le sérieux des allégations de cet individu notamment sur la méthodologie employée dans l’étude CST de 2004. En fait, il fait peu de doute que ce Laroche travaille dans le sens d’antiféministes mnnteurs de ponts et autres réactionnaires du genre. malheureusement, de plus en plus d’antiféminisme « ordinaire » occupe le terrain et rejoint le discours dominant de la droite au Québec et en Occident. comme tu dis : qu’on l’arrête ! p.s. : j’aime beaucoup visiter ton site ! merci !


  11. Félicitations ! tu es citée dans un des blogues de Canoe.


  12. @Tous: Merci! Fiou, personne ne m’accusant de faire des jokes avec des sujets sérieux.

    @Doucegen: Tu penses? Mes lecteurs, des blagueurs? Que ce soit clair: s’il reçoit des appels, c’est parce que quelqu’un l’a vu sur Canoé, pas ici…:)

    @Mémé: Je n’étais pas au courant. C’est fort inquiétant. Ceci dit, un contremasculiniste pourrait quand même se servir de ses stats pour démontrer que c’est quand même chez les femmes que la violence conjugale menace le plus la vie et l’intégrité physique, etc. Ne croyez-vous pas?

    @Lord Bob: Merci! J’suis contente! En même temps, la publicité m’effraie. J’aime bien être un p’tit blog peu lu bien lu. Je voudrais pas, pour paraphraser François Pérusse, vous conter des affaires « en toute intimité, avec mes 450 000 autres lecteurs ».


  13. […] Ah, c’est LUI, ça, l’écoeurant. Il l’avoue en toutes lettres, après son nom, tout en bas de ce communiqué. Qu’on l’arrête. […]


  14. Bonjour.
    Je trouve que vous me ridiculisez et nuisez à mon image publique. J’ai l’intention de vous poursuivre pour atteinte à la réputation et demander une compensation pour dommages moraux.

    Est-ce que je peux avoir votre adresse pour vous envoyer une mise en demeure?
    Merci.


  15. Est-ce une blague ?


  16. Ouffff je me bidonen à soir, merci ! LOL


  17. tout à fait Ironica, toutefois cette méthodologie présente des manques importants comme la durée de la relation et la domination ou le contrôle installé par l’agresseur dans le temps. encore hier nous apprenions le meurtre d’une femme à Sorel par un conjoint qui n’acceptait pas la rupture. le droit de donner la mort… voilà ce à quoi les agresseurs prétendent… et le pourcentage de femmes qui s’accordent ce droit n’est nullement comparable… je pleure pour elle et pour ses proches, et travaille pour que cesse les violences envers les femmes… nous ne serons jamais assez nombreux et nombreuses à le faire…



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :