h1

Je suis allée voir Hairspray

9 juillet 2007

Ce film plaira à : ceux qui aiment les comédies musicales, ceux qui aiment les hommages / clins d’oeil aux autres comédies musicales, ceux qui aiment les gags inventifs, ceux qui ont besoin d’un peu de spraynet et d’utopie et ceux qui se disent que tant qu’à parler d’un sujet comme la ségrégation raciale aux États-Unis dans les années soixante, autant que ce soit avec Michelle Pfeiffer en psycho bitch raciste, Christopher Walken en bon père de famille et John Travolta en mère obèse.

Ce film a plu en tout cas à la poignée de gens, dont moi, qui ont hué le projectionniste pour avoir coupé court le générique. (Après, on a ri de notre huée commune, juste pour vous dire comment c’est le genre de film à désamorcer toute animosité.)

Ce film déplaira (souverainement!) à : ceux qui détestent les comédies musicales, ceux qui haïssent le motown, ceux que les gros écoeurent (je suis sérieuse), ceux qui jugent que c’est un scandale de ne pas avoir engagé de danseurs de Broadway pour faire l’adaptation d’un spectacle de Broadway, ceux qui sont allergiques aux histoires d’amour, surtout à la sauce high school, et finalement au fâcheux qui distribuait des pamphlets sur l’histoire des Noirs pas loin de la sortie, probablement pour démontrer que le monde s’en sacre quand c’est pas en février, même en sortant d’un film qui en traite. Booouuuuhhhh, à toi aussi.

Je l’ai pas pris, son pamphlet. Ne disperse pas mon nuage rose avec ton pessimisme, man. C’est assez rare que je laisse respirer la p’tite fille candide qui bat des mains et trépigne de joie du fin fond de son exil.

Bon, c’est fini, d’ailleurs, écrase, la p’tite. (Non.) Ouste, j’ai dit. (Plus tard.) T’es une p’tite emmerdeuse, toi, hein? (Moui.) Si tu me fais trop chier, je vais commencer à me pogner des monsieurs divorcés à cravate avec des tempes grisonnantes, des jobs stables et des chars hatchback. (Ah! J’ai même pas peur!)

Maudites comédies musicales. Chaque fois, c’est la même chose.

Publicités

4 commentaires

  1. ouin, pas du tout pour moi ce film, justement la bande annonce j’lai tellement vue au cinéma que j’en ai deja ma dose. on dirait que les punchs sont tous dans le preview et qu’il en reste pu pour le film (j’ai peut etre tord).

    on verra en dvd, quand j’aurai vu le reste:) merci de la critique!


  2. Aille…

    J’ai ca moi des tempes grisonnates, un job stable et un char hatchback… mais j’ai pas de cravates… je veux rien savoir… ah, pis je suis pas divorcé… 🙂

    pouète.


  3. Je me dois de poser la question…

    Il sortait pas le 20 juillet dans les cinés ce film-là ?


  4. @Beachboy: J’avoue que c’est plus un feu roulant de tounes que de gags. Pour amateurs de comédies musicales seulement – pas pour ceux qui tolèrent les tounes en autant que le reste du film soit super hot.

    @REEKEEGEE: Ouf! Ma petite fille intérieure l’a échappé belle! 🙂

    @Catherine: C’était l’avant-première au Scotia (l’ancien Paramount) pour une gang de chanceux plogués. On aime ça, des amis qui nous éventent avec des billets de faveur quand le soleil estival tape trop fort.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :